Santé des émeutes suite à l’arrestation d’un opposant tournent au...

des émeutes suite à l’arrestation d’un opposant tournent au carnage

-

- Advertisment -



Publié le :

L’arrestation de l’opposant politique ougandais et chanteur Bobi Wine le 18 novembre, pour avoir organisé un rassemblement en dépit des mesures de lutte contre le Covid-19, a provoqué des émeutes dans la capitale ougandaise Kampala. La police et l’armée s’en sont pris violemment aux protestataires, tirant avec du gaz lacrymogène, mais aussi à balles réelles sur la foule. Le bilan est très lourd : 37 personnes ont été tuées et au moins 45 grièvement blessées dans les heurts au cours des trois derniers jours, selon la police.

Dans une vidéo publiée sur Twitter le 19 novembre, une femme filme une colonne de soldats ougandais dans une rue de Kampala depuis sa fenêtre. Ils avancent lentement, quand le dernier de la file s’arrête. « Regardez-le, » dit la femme en anglais. À peine finit-elle…



Lire…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest news

- Advertisement -

Must read

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you