Economie "c'est la justice qui va trancher ce débat" affirme...

“c’est la justice qui va trancher ce débat” affirme Guillaume Pepy

-

- Advertisment -



Invité sur BFM Business, l’administrateur du groupe Lagardère n’entend pas attiser le feu autour de cette affaire actionnariale qui secoue le groupe. Jeudi, Vivendi est de nouveau monté au capital de Lagardère.

Si le conflit entre Veolia et Suez a éclipsé les autres feuilletons du capitalisme français, une autre bataille va vite revenir sur le devant de la scène. Le 14 octobre prochain, la justice tranchera sur le conflit entre le groupe Lagardère et ses puissants actionnaires: Vivendi et le fonds Amber. L’enjeu: l’organisation d’une assemblée générale, notamment pour obtenir le départ de trois membres du conseil de surveillance, l’ancien patron de la SNCF Guillaume Pepy, le PDG de l’éditeur de jeux vidéo Ubisoft Yves Guillemot et le président du conseil Patrick Valroff avec comme objectif final, obtenir la tête d’Arnaud Lagardère. Jeudi, Vivendi est de nouveau monté au capital de Lagardère.

“Vous ne me trouverez pas sur des commentaires parce que mon rôle, comme…



Lire…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest news

- Advertisement -

Must read

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you